GRATUIT

Découvrez comment gagner de l'argent en écrivant et en vendant des ebooks (livres numériques) sur internet

Comment éviter le syndrome de la page blanche

Cela vous est déjà arrivé ?

Un beau jour vous décidez de rédiger un nouvel article, un nouveau rapport, un nouvel ebook. Vous créez un nouveau document dans votre éditeur de texte favori. Vous enregistrez le fichier, peut-être tapez-vous le titre et quelques mots introductifs.

Et puis c’est comme si votre cerveau se déconnectait : vous vous retrouvez face à une page blanche et les mots refusent de pointer le bout de leur nez.

Si d’une manière ou d’une autre, vous devez vous trouver confronté à des séances d’écriture régulières…il y a malheureusement de grandes chances pour que cette situation fâcheuse survienne (au moment le moins opportun, évidemment).

Voici quelques conseils pour limiter les risques.

Restez…inspiré(e)

Parfois vous restez coincé(e) par pure fatigue, ennui, lassitude…ennui : toujours le même écran d’ordinateur, les quatre mêmes murs, le même bureau. Pénible. Cela peut aider d’insuffler un peu de changement pour relancer la machine créative. Par exemple :

  •  Mettre un petit fond musical (ou le supprimer !)
  • Quitter votre lieu de rédaction habituel pour quelqu’endroit plus exotique : le parc au coin de la rue, le jardin, le café de la place.
  • Faire 20 minutes de sport, de yoga, de méditation histoire d’aérer le corps et l’esprit. En plus c’est bon pour la santé.

Faites des lignes

Pour vous forcer (enfin votre cerveau) à passer à l’action, prenez votre roman favori, ou le livre que vous êtes en train de lire, ou bien encore le journal, et copiez à la main sur une feuille de papier un paragraphe au hasard. D’un point vue créatif, cela est sans effet, mais d’un point de vue mécanique, cela aide à se mettre dans un état d’esprit « rédactionnel ». Quand la machine est lancée…

Écrivez…n’importe quoi

Et pourquoi pas ? Tapez tout ce qui vous passe par la tête, même si c’est la liste de course de la semaine.

Vous pouvez même essayer « Je ne sais pas quoi écrire » une bonne quinzaine de fois…il en découlera bien quelque chose. Les idées vont bien finir par arriver.

Écrivez sur un sujet différent

C’est souvent efficace. Commencez par écrire quelques mots sur un sujet complètement différent de celui qui vous préoccupe.

Si vous devez écrire un article sur la perte de poids, essayez d’écrire quelque chose sur les nœuds de cravate. Si vous devez aborder un sujet sur le jardinage bio, écrivez un paragraphe sur les problèmes d’informatique.

Là encore, il s’agit de lancer la machine de la créativité au fur et à mesure que vos doigts parcourent le clavier.

Commencez par la fin (ou le milieu)

 Il est souvent délicat de commencer par l’introduction, dans la mesure où le reste n’est pas du tout écrit.

La solution ? Commencer par la fin, ou par le milieu, ou par une autre partie plus évidente.

Laissez l’introduction de côté pour le moment et sautez au paragraphe suivant ou à un chapitre ultérieur, celui qui vous inspire le plus. Ensuite seulement revenez à l’introduction et normalement il devrait être plus facile de l’aborder. Il est parfois même recommandé de finir la rédaction d’un texte par l’introduction et la conclusion. En effet comme tout le reste est écrit, introduire le sujet et en faire la synthèse devient une évidence.

Pour résumer…

Dès qu’il s’agit d’écriture, le syndrome de la page blanche finit par arriver un jour. Ce n’est pas cela qui doit vous ralentir ! Utilisez les astuces ci-dessus et relancez votre processus créatif.

Comment lancer son activité sur internet

C’est pour vous maintenant :

Commentaires

  1. dana tribolo a écrit:

    peut-on aussi écrire des romans ou des autobiographies

Exprimez vous!

*