GRATUIT

Découvrez comment gagner de l'argent en écrivant et en vendant des ebooks (livres numériques) sur internet

Ecrire du contenu pour votre ebook : le secret de la rapidité

Sur internet le contenu est roi. Que vous ayez à écrire du texte pour votre prochain ebook ou pour générer du trafic vers votre site ou votre blog, une partie de votre réussite repose sur votre capacité rédactionnelle, en qualité bien sûr mais aussi en quantité. Et surtout en vitesse…

Voici quelques conseils pour écrire vite du bon contenu écrit.

Votre  plan doit être clair, votre objectif aussi

Si vous prenez la peine de commencer par le plan de votre texte, vous perdrez moins de temps. Vous saurez exactement ce que vous aurez à écrire, du début jusqu’à la fin, grâce à un objectif clair. Vous serez plus concentré et donc plus productif.

Évidemment cet aspect est valable pour les longs textes, qui concernent l’écriture d’un long rapport ou d’un ebook. Si vous ne savez pas par quoi commencer, comment voulez progresser jusqu’à la fin de votre livre numérique ? Avoir un plan est donc indispensable, avec élaboration de chapitres et de sous-parties en suivant une logique constructive.

Cela présente l’avantage de rendre le travail plus accessible et moins difficile : vous progressez section par section, chapitre par chapitre, presque mécaniquement.

Et pourquoi pas un peu de technologie ?

Il existe des logiciels relativement accessibles qui permettent de convertir votre parole en texte. Vous parlez, votre ordinateur écrit et remplit vos pages à votre place. Le plus connu de ces logiciels s’appelle Dragon Naturally Speaking et vous le trouverez facilement sur Amazon et ailleurs.

L’utilisation correcte de ce type de logiciel nécessite deux choses :

  • Avoir un bon microphone. Le logiciel fonctionnera mieux si vous travaillez à l’écart du bruit ambiant et avec un bon micro.
  • Entraînez-vous. Ces logiciels sont munis de moteurs d’apprentissage, c’est-à-dire que vous devez les entraîner à reconnaître votre voix et surtout à s’y habituer. De fait plus vous utilisez le logiciel, plus il s’améliore et plus il devient efficace. Surprenant !

 

Écrivez vite, puis corrigez à la fin

Il faut à mon avis éviter de corriger systématiquement chaque phrase écrite. Il en va de meme pour la mise en page du document, cela peut attendre la fin de la redaction. Une alternative consiste à utiliser des modèles et dans ce cas la mise en page se fait quasi-automatiquement.

Faire la mise en page est une activité mécanique, et corriger l’orthographe et la grammaire fait appel à la logique.

Par contre écrire du texte intelligible et produire de l’information est un processus créatif. Des idées vous viennent à l’esprit et vous trouvez les bons mots, les bonnes expressions pour les transcrire. Il s’agit bel et bien de création. En conséquence si vous interrompez régulièrement ce processus unique par la mise en page, par la correction des erreurs de frappe etc…vous perdez le fil de vos idées et votre efficacité décroit.

Essayez de vous obliger à rédiger pendant une durée donnée (20 minutes, une demi-heure etc…) puis ensuite seulement, passez à la correction et à la mise en page.

En conclusion

Écrire plus vite c’est générer plus de contenu et donc proposer des offres plus rapidement. Dans le domaine du commerce de l’information, des livres numériques et des books, c’est donc gagner un peu plus d’argent.

Pour écrire un ebook, un bon texte commence par une bonne recherche

Si vous êtes déjà très expérimenté dans votre domaine, vous pouvez probablement vous asseoir et écrire un article, un rapport ou un ebook sans avoir besoin de consulter de source d’information particulière. Mais si vous êtes comme la majorité des gens, vous aurez besoin de faire quelques recherches avant de faire face à la page blanche. Si vous voulez au final obtenir quelque chose de valable, il est recommandé de ne pas négliger cette étape de recherche.

Voici quelques conseils.

Faites de recherches multiples

Google, Bing et les autres sont faits pour cela : faire des recherches et trouver des résultats. Supposons que vous vous intéressiez au développement personnel; voici les recherches que vous pourriez faire :

  • Développement personnel
  • Coaching
  • Sophrologie
  • Yoga
  • Gestion du temps
  • Méthode Productivité
  • Méditation

 

Favorisez les sources crédibles

Tout le monde peut écrire tout et n’importe quoi sur le net…mois le premier :o) ! Alors il est important d’être critique vis-à-vis de ce que vous lisez. Préférez :

 

  • Les experts reconnus. Par exemple, au niveau du golf, faites plutôt confiance à Tiger Woods qu’à moi !
  • Les sites de référence. Ce sont des sites où en général, on trouve de l’information de qualité et à peu près fiable. Par exemple Wikipedia, même si tout le contenu n’est pas totalement vérifié. Dans ces cas là, il y a d’ailleurs un message qui le dit explicitement.
  • Les sites de nouvelles. L’express, le Monde, le Huffington post version française etc…ont des sites internet avec de l’information plutôt fiable.
  • Les sites académiques ou de recherche. Les plus grandes universités, les grandes écoles, le CNRS, l’INSERM diffusent parfois des contenus très pédagogiques.

 

Croisez les résultats

Si vous avez le moindre doute sur un point donné, multipliez les sources et croisez les résultats, c’est plus prudent.

Prenez des notes

Au fur et à mesure de vos recherches, notez tout ce qui est  important dans un petit carnet (ou un grand !). Ne recopiez pas mot pour mot ce qui est diffusé sur le net : n’oubliez jamais que les droits d’auteur, c’est sacré. Ajoutez également vos propres idées, celles qui surgissent à l’improviste…ce sont souvent les meilleures.

Note : Pour créer du contenu vraiment original, mettez votre grain de sel. Par exemple, dans le domaine du copywriting (l’écriture de textes destinés à faire vendre), la plupart des méthodes évoquent le concept AIDA : Attention, Intérêt, Désir, Action. C’est totalement justifié car c’est un point important du domaine mais pour vous démarquer, pourquoi ne pas créer un autre acronyme avec vos propres étapes ?

Citez vos sources

Si vous parlez de quelque chose de très usuel, comme planter un rosier ou faire de la crème Chantilly, vous constaterez que la procédure est la même, quelle que soit votre source d’information.

Il vous suffit donc de décrire cette procédure avec vos propres mots et le tour est joué. Au besoin, ajoutez une anedocte ou un conseil, histoire de montrer un peu d’originalité.

Par contre, si vous recherchez quelque chose de très spécifique, comme le résultat d’une étude scientifique, vous devez impérativement citer vos sources.

Pour ce qui est des blog, certains propriétaires autorisent les lecteurs à copier/coller leurs articles dans leur propre blog mais à une condition : citer l’auteur et insérer un lien vers le blog-source.

C’est très important, le respect du travail des autres est sacré !

Pour conclure

Vous devez multiplier les sources et croiser les résultats pour assurer la véracité de l’information trouvée. Vous devez également vous assurer que le contenu que vous créez est totalement original et nouveau (et utile…).

Essayez toujours de personnaliser au maximum et de trouver votre style.

Comment concevoir le plan de votre texte

L’une des clés de la réussite dans la rédaction du texte de votre ebook repose sur l’élaboration d’un plan préliminaire. La plupart des gens négligent cette étape notamment lors de l’écriture de très petits textes, d’articles ou de rapports. Les ebooks font partie de cet ensemble.

Pourtant un bon plan rédigé à l’avance permet de ne pas trop s’éloigner du sujet principal du texte à élaborer, et donc de ne pas perdre le future lecteur.

Quelques conseils pour ne pas perdre le fil…

Etape 1 : Bien cadrer la thématique

Vous travaillez dans une niche spécifique ou dans un domaine général établi, il vous suffit donc de choisir un sujet particulier pour commencer votre rédaction.

Il y a plusieurs manières de faire :

  • Regarder ce qui se fait déjà (dans des sites comme clickbank ou 1TPE) et surtout ce qui se vend déjà.
  •  Vérifier dans les forums et les blogs spécialisés si ces sujets génèrent des points de discussion.

 

Etape 2 : Choisir votre objectif principal

Une fois que la thématique du texte est trouvée, vous devez décider de l’objectif à atteindre. Il est bon également de choisir un ordre de grandeur pour le nombre de mots à inclure (=longueur du texte).

Exemples:

  • S’il s’agit d’un article pour votre blog, le but est-il de générer du trafic ou de convaincre le lecteur de s’inscrire à votre mailing-list ?
  • Est-ce un rapport destiné à la promotion d’un ebook plus important ? L’objectif est alors d’attiser la curiosité du lecteur pour qu’il clique sur les liens menant à votre page de vente.
  • Est-ce un ebook payant ? Si oui, vous devez donner des conseils, des instructions et de l’information utile pour encourager le lecteur à agir, etc…

Bref, il est important de conserver votre objectif en tête pour rester concentré dessus lors de la rédaction.

Etape 3 : Commencez les recherches préliminaires

Si vous pensez ne pas maîtriser totalement la thématique que vous allez aborder, il est indispensable de chercher le maximum d’informations et de les vérifier.

Note: Une simple recherche de mots-clés dans votre moteur de recherché favori (« comment faire parler votre perroquet ? »)vous donnera une vue très générale sur ce qu’il faut savoir, à travers de nombreux sites et de nombreuses sources.

Truc: Amazon est une source d’information à ne pas négliger car il est possible de voir la table des matières de la plupart des titres ce qui vous éclairera sur les sujets à aborder et surtout sur ceux qui manquent.

Etape 4 : Rédiger votre plan

Il est temps de passer à la rédaction du plan, maintenant que tout est clair !

Voici quelques conseils pour ordonner votre contenu :

 

  • Ordre logique. Si vous décrivez une méthode étape par étape pour atteindre un résultat ou un objectif, il vous suffit de suivre l’ordre des étapes…c’est évidemment le cas le plus simple.
  • Par niveau de difficulté. Commencez par ce qui est le plus simple, puis progressez en augmentant le niveau de difficulté.
  • Par résultats attendus. Si vous faites une liste d’astuces ou de stratégies, vous pouvez commencer par celles qui donnent les résultats les plus rapides, en évoluant vers celles dont les résultats sont à plus terme
  • Analyse d’un sujet. Une manière de procéder qui est toujours valable : commencer par le plus général et finir par le plus spécifique.

Une fois que tout cela est bel et bien déterminé, affectez une longueur (nombre de mots, nombre de pages) à chacune des parties de votre texte, en fonction du niveau de détail nécessaire à chaque thème abordé.

Finalement, relisez votre plan pour vous assurer de sa logique et de sa cohérence. Vérifiez que l’ensemble est conforme à l’objectif pose au début…et si tout est OK, commencez la rédaction !